RDC : Noel Tshiani fustige la gestion des institutions de la pandémie du coronavirus

20 mai 2020
Partager avec :

Au cours d’une entrevue faite mercredi 19 mai 2020 avec la rédaction Kinshsatimes.cd, Noel Tshiani Mwadiamvita ancien candidat à la présidentielle du 30 décembre 2018, et docteur en sciences économiques, estime que les institutions congolaises ne contrôlent pas comme il se devrait la pandémie à coronavirus. La gestion de la pandémie en est moins performante.

Pour l’instant, indique-t-il, l’attitude économique qu’a adoptée le parlement contre le coronavirus est moins efficace. Le budget chiffré à plus de 3 millions de dollars, alloué à la riposte contre le coronavirus, n’est pas proportionnel à la gravité des dégâts que cette pandémie peut causer.

Selon lui, si cet argent est divisé par le nombre de la population congolaise, évaluée à 100.000 mille habitants, le gouvernement n’a pu décaisser que 10 dollars par habitant.

«La semaine derrière lorsque le Premier Ministre est passé à l’Assemblée nationale, il a dit que jusqu’à présent, ils ont décaissé 3 millions de dollars. Cet argent n’est rien nous sommes une population de 100.000.000 d’habitants, prenez 3millions divisé par le nombre d’habitant, ils ont dépensé peut-être 10 dollars par personne. Donc si on veut utiliser le réserve d’échange pour lutter contre la pandémie, par exemple, on peut distribuer à chacun de nous juste 10 dollars pour l’achat de masque, et on aura plus de réserve, donc le pays n’est pas préparé. Sur le plan institutionnel, c’est une catastrophe. », déclare Noel Tshiani.

D’après lui, l’actuelle situation sanitaire oblige un réajustement dans la gestion de dépenses publiques. Il exhorte de ce fait, la cour constitutionnelle à réexaminer notamment la loi relative aux indemnités du président honoraire jospeh Kabila, une loi qui selon lui, est non seulement individualisée, mais aussi créé et promulguée dans un contexte de conflit d’intérêt au détriment de tout un peuple.

« Comment voulez-vous pendant cette période ci, que nous cherchons des moyens pour lutter contre la pandémie, Joseph Kabila reçoit 670.000 dollars de pension par mois. Ça veut dire que Joseph Kabila tout seul là, en deux mois a plus d’un million comme perception de salaire. C’est inadmissible », affirme-t-il. 

Avant d’ajouter « et chose grave, quand je regarde pourquoi on lui donne cet argent, on me dit c’est la loi. La loi là c’est quoi ? C’est un conflit d’intérêt et je demande à notre cour constitutionnelle de revoir la légalité de cette loi-là! Elle n’est pas légale, elle a été conçue dans un contexte de conflit d’intérêt. Elle donne des avantages exorbitants à un individu au détriment de tout un peuple », souligne l’ancien candidat à la présidentielle de 2018.

Tout compte fait, il faudra par la suite, reformer le secteur institutionnel pour amorcer les énormes dépenses qui en principe ne servent pas. Indique-t-il, c’est difficile mais salutaire pour le pays.

Ainsi, il appelle le peuple à une solidarité nationale et à une prise de conscience sur l’existence de la pandémie covid-19 qui a touché réellement la République démocratique du Congo depuis le mois de mars dernier et à appliquer les mesures barrières. 

Partager avec :

A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter