RDC: une croissance de 17% du marché de minerais annoncée pour 2018

2 février 20181min
Partager avec :

A en croire la société de recherche et d’analyse des marchés macroéconomiques BMI Reserach, la République démocratique du Congo, devrait bénéficier d’un taux de croissance plus élevé au monde durant l’année 2018. 

Les experts de BMI qui s’appuient sur la hausse prix de matière première attendue cette année, confirme la longueur d’avance de la RDC avec la réouverture des mines de cuivre et de cobalt de la compagnie  Glencore PLC dans l’ex Katanga, en plus de l’expansion par Rangold Resources de sa mine de Kibali.

Par ailleurs la société de recherche prévient que nonobstant ces prévisions, cette croissance de 17% risque d’être atténuée pour plusieurs motifs dont  la crise politique qui va crescendo avec la non tenue de la présidentielle à l’issue du second et dernier mandat de Joseph Kabila en 2016, mais aussi  la charte minière nouvellement adoptée qui implique une augmentation des taux de redevances pour les sociétés minières.

 

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Partager avec :