BREAKING NEWS
img_20190205_185026.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA12 février 20192min00

Félix Tshisekedi, président de la République démocratique du Congo vient d’arriver au pays ce mardi 12 février, après avoir assisté au 32ème sommet de l’Union Africaine tenue à Addis-Abeba.

Dans une vidéo Twitter par la présidence de la République, Félix Tshisekedi rassure la population que ce sommet de l’UA a été “globalement positif” au profit de la RDC, en l’occurrence sur son l’élection du Vice-président de cette instance Africaine. “Tous mes homologues ont été très chaleureux avec moi”,a-t-il affirmé.

Par ailleurs, le Chef d’Etat Congolais, a apporté de l’éclairage sur le malentendu de la crise post-électorale en RDC.

Je peux dire avec assurance que ce malentendu qui a tourné autour de la situation post-électorale a été évacué de la plus belle des manières”, a-t-il rassuré avant d’ajouter que “je pense qu’il n’y a plus d’inquiétude ou de questionnement à avoir de ce côté-là. J’ai clarifié la situation. Le peuple a accepté l’alternance. Et tout se passe de la meilleure des manières en République démocratique du Congo. Tous mes interlocuteurs n’ont eu qu’à le constater”.

Rappelons-le, le coordonnateur de la plate-forme Lamuka, Martin Fayulu, avait signalé la crise post-électorale en RDC dans une note adressée aux Chefs d’Etats Africain réunis au sommet.


IMG_20190211_103717.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA11 février 20192min00

Le président de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi a pris la parole à la Conférence des Chefs d’Etats Africain au 32ème sommet de l’Union Africaine ce dimanche 10 février.

Dans son intervention, Félix Tshisekedi a aussi réitéré sa volonté politique de mettre en application son programme de gouvernance, soutenu lors de la campagne électorale pour la présidentielle du 30 décembre 2018 en RDC.

Il nous faut, sans relâche ni répit consolider davantage la paix et la sécurité, combattre les antivaleurs construire un Etat de droit, renforcer la politique de bon voisinage”, a-t-il affirmé avant d’ajouter son souhait de régler pacifiquement les différends entre les Etats d’Afrique et neutraliser les groupes armés.

Félix Tshisekedi a interpellé la conscience des Chefs d’Etats Africain sur les guerres meurtrières à l’Est de la RDC. “Notre pays a tant souffert depuis qu’il est Congo. Les guerres meurtrières que nous avons vécues devraient interpeller toute l’Afrique et la conscience internationale afin de ne point favoriser ni sponsoriser toute tentative susceptible de faire revivre au peuple congolais les mêmes atrocités que nous ne cessons de décrier depuis plus de 20 ans.”, a-t-il déclaré.

Le chef de l’Etat Congolais, promu deuxième Vice-président de l’UA, rassure qu’Il n’est plus acceptable que la RDC continue d’être “indéfiniment victime” de la convoitise de ses immenses ressources naturelles.


img_20190206_120447.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA11 février 20191min00


Les Chefs d’Etat Africain réunis au 32ème sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba ce dimanche 10 février. Le chef d’Etat Congolais Félix Tshisekedi a pris part dans cette rencontre.

Prenant la parole, Félix Tshisekedi, est revenu sur les élections du 30 décembre 2018, qui ont abouti à une “alternance démocratique et pacifique du pouvoir”, dans le respect de la Constitution.

Cette passation pacifique du pouvoir en RDC, “est la preuve de la maturité politique du Peuple congolais”, qui d’après Félix Tshisekedi, “la prouesse démocratique a été largement saluée par la population qui n’aspirent qu’à la paix”.

Rappelons-le, Félix Tshisekedi a été élu au cours de ce 32ème sommet, deuxième Vice-président en exercice 2019 de l’Union Africaine.


fayulu_programme_18_0121_jpg_640_350_1.jpeg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA10 février 20192min00


La RDC présente au 32ème sommet de l’Union Africaine à Addis-Abeba, dont le thème est “l’année des réfugiés, rapatriés et des personnes déplacées : pour des solutions durables au déplacement forcé en Afrique”.

Martin Fayulu, Coordonnateur de la plate-forme Lamuka, souligne une “crise post-électorale en RDC” dans une note adressée aux Chefs d’Etats Africain ce dimanche 10 février.

Martin Fayulu atteste que la Cour Constitutionnelle et la CENI ont conféré le pouvoir aux “usurpateurs”, et cela “n’est pas synonyme de la légitimité”.

Selon Martin Fayulu, ce 32ème sommet de l’UA doit être une occasion de l’ancrage de la démocratie en Afrique. Il appelle les Chefs d’Etats à mettre en place un comité spécial de l’Union Africaine pour la vérification de la vérité des urnes en RDC.

Cependant, dans son adresse, le Chef d’Etat Congolais Félix Tshisekedi a affirmé que la RDC se présente à UA dans un contexte politique qui honore le pays, grâce à “la passation pacifique du pouvoir en RDC entre le président sortant et le dirigeant du plus ancien de l’opposition, a démenti tout pronostic du chaos annoncé à l’issue des élections du 30 décembre 2018“.

Félix Tshisekedi a été élu deuxième Vice-président dans l’exercice 2019 de l’Union Africaine.