festival_amani_02_goma.jpg

Patrick PN MbalaPatrick PN Mbala13 février 20181min0

Le Festival Amani sera bientôt organisé dans la province du Kasaï-Central. C’est le directeur de ce Festival, Guillaume Bisimwa qui l’a annoncé dimanche 11 février dernier à Goma, lors de la clôture de la 5e édition.

Selon Guillaume Bisimwa, ce Festival est un instrument efficace pour accompagner la recherche de la paix dans des régions touchées par les violences.

La 5e édition du Festival Amani qui s’est tenue du 9 au 11 février dernier à Goma dans la province du Nord Kivu a sensibilisé les festivaliers sur la non utilisation des enfants dans les forces et groupes armés, la prévention contre le VIH/Sida, la protection du parc des Virunga et l’entrepreneuriat des jeunes.


DVmQa-TW4AAlfyK-1.jpg

La RédactionLa Rédaction9 février 20181min0

Le go a été donné ce vendredi 9 février 2018 dans la matinée à Goma pour de la cinquième édition du Festival Amani (NDLR: la paix).

Ce festival de promotion de la paix dans la région des Grands Lacs par la culture et entrepreneuriat des jeunes a été lancé dans la sérénité. Plusieurs artistes locaux tout comme étrangers sont attendus à ce rendez-vous annuel.

Pendant trois jours : le 9, 10 et 11 février, diverses activités auront lieu dans l’enceinte du Collège Mwanga qui abrite l’événement, au bonheur des publics venant des pays limitrophes tels que : le Rwanda, l’Ouganda et le Burundi.

Des mesures de sécurités particulières ont été prises cette année pour rassurer les festivalier et éviter le type d’incident intervenu l’an dernier, lors de la quatrième édition, où un volontaire a été tué après une altercation avec un agent de la police nationale.