BREAKING NEWS
49071730_1129488663889142_5054735603229261824_o.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA17 mars 20193min00

Les Sénatoriales en République démocratique du Congo émaillées de la “corruption”. Les uns et les autres doutent des résultats lesquels fait du Front commun pour le Congo, plate-forme politique pro-Kabila, majoritaire au Sénat avec une victoire “éclatante”.

Les militants de l’UDPS, en occurrence, ont manifesté à Kinshasa contre la démission des députés provinciaux corruptibles depuis vendredi 15  au soir de la publication des résultats des scrutins.

Le président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, Godé Mpoy a demandé aux députés provinciaux de ne pas céder aux provocations. Car poursuit-il, une réaction “pourrait aggraver dangereusement la situation et renforcer la destruction” de la ville.

Nous avons déjà saisi la hiérarchie du gouvernement central. Au moins, un vice-premier ministre viendra constater les casses, et toutes les dispositions sont prises pour sécuriser tous les députés et maintenir l’inviolabilité  de l’hémicycle”, a-t-il noté.

A en croire Godé Mpoy, l’Assemblée provinciale de Kinshasa compatit avec  les collègues de l’UDPS.

Les informations en ma possession indiquent que trois de nos collègues auraient confondu les numéros des candidats sénateurs de leur parti, soit parce qu’ils étaient communiqués dans la précipitation quelques minutes avant le vote ,soit parce que leurs chefs avaient plusieurs candidats”, a-t-il déclaré.

C’est pour quoi Godé Mpoy suggère que le députés provinciaux retiennent, “dès maintenant”, le numéro des candidats gouverneurs, afin “d’éviter les incidents” lors des élections des sénateurs.

Il a dans une même optique appelé les députés provinciaux à voter des gouverneurs et vice-gouverneurs selon leur “compétence”. “Soyons solidaires malgré nos tendances politiques”, a-t-il exhorté.


tshiani.jpeg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA12 mars 20192min00

Le Front Commun pour le Congo (FCC) s’impose à la présidence des Assemblées provinciales dans 20 provinces à travers la République démocratique du Congo.

Les médiocres refusent de dégager”, réagi un twitte de Noël Tshiani, candidat malheureux à la présidentielle du 30 décembre dernier.

Noël Tshiani ne crois pas au changement, étant donné la couleur dominante du FCC aux bureaux exécutifs des Assemblées provinciales.

Le FCC de Joseph Kabila a remporté  la totalité des membres des bureaux définitifs et la quasi-totalité des présidences des assemblées provinciales du pays. Le changement tant attendu n’aura pas lieu au delà de la présidence. Les médiocres refusent de dégager”, a-t-il déclaré.

Le Front Commun pour le Congo (FCC) se réjouit d’avoir raflé des sièges des bureaux définitifs, et félicite ses députés provinciaux pour la « discipline et la loyauté aux idéaux » de Joseph Kabila, autorité morale.


IMG-20190212-WA0002.jpg

René BAGALWARené BAGALWA12 février 20191min00

Ce lundi 11 Fièvrier 2019 ,  l’Assamblée provinciale du Sud-Kivu a procédé à la validation de mandat de quatre chef coutumiers cooptés par leurs paires, au cours d’une plénière  présidée par l’honorable Bulambo Kilosh.

Sur la liste de quatre nouveaux élus du peuple figure le Mwami Désiré Kabare Rugemaninzi ll, celui de plaine de la Ruzizi Richard Ndabagoyi , la régente de kaziba Maman Félicité Kabono Naweza et le chef de groupement de Balala nord à Fizi .

Selon le président du bureau provisoire de l’organe délibérant , tous seront confirmés totalement après l’arrêt de la cours suprême qui interviendra prochainement mais en attendant les nouveaux députés qui viennent de faire l’entrée dans cette maison siègent sans doute comme les autres.


ASP-e1508850522166.jpg

Aimé ZonveniAimé Zonveni24 octobre 20172min00

L’Assemblée Provinciale de Kinshasa a un nouveau président au nom de Gaspard Lukoki Kinsuasisa élu à l’unanimité  par les députés provinciaux de Kinshasa au cours de la plénière qui s’est tenue ce mardi 24 octobre 2017.

Ces sont les 42 députés provinciaux qui ont pris part à la plénière de ce mardi à l’Assemblée Provinciale qui ont voté pour Gaspard Lukoki.

Les élus de la ville province de Kinshasa se disent satisfait de leur vote. En plus de leur satisfaction, ils ont énuméré la liste de leurs attentes de la part du nouveau président de cette institution.

« Nous attendons que Gaspard Lukoki redore l’image de l’Assemblée provinciale longtemps ternie par le président sortant Roger Nsingi. Ce changement ne peut-être effectif que par le relancement des activités au sein de l’Assemblée Provinciale, tout en concourant à la recherchant du bien-être des congolais » a déclaré  le depute Henri Itoka.

L’ancien président de l’Assemblée Provinciale Roger Nsingi a été destitué de son poste par les députés provinciaux le 05 octobre 2017 accusé  de mauvaise gestion.