ecole-detruite.jpg

La RédactionLa Rédaction17 août 20172min0

La ministre provinciale de l’Enseignement Primaire Secondaire et Professionnel a lancé un appel pour une aide urgente en vue de réhabiliter plus de 300 écoles détruites par le conflit ayant opposé les adeptes se réclamant du chef traditionnel Kamuina Nsapu aux forces de l’ordre dans le Kasaï Central.

Les troubles causés par les miliciens Kamuina Nsapu n’ont pas épargné les écoles au Kasaï Central. Plus de 300 écoles ont besoin d’être réhabiliter d’urgence pour la rentrée 2017-2018. Outre la réhabilitation des écoles, cette province a aussi besoin d’aide en fournitures scolaires.

Selon le professeur Gabrielle Kamuni, la liste des écoles dans le besoin de réfection a été envoyé au gouvernement central, aux partenaires techniques et financiers ainsi qu’aux parents de cette province pour qu’ils participent à cette opération.

«Nous avons répertorié les écoles qui doivent être réfectionnées, elles sont au  nombre de 300. Elles ont été classifiées, car ils y en a qui ont été incendiées totalement, d’autres détruites partiellement et d’autres encore pillées», a déclaré Gabrielle Kamuni.

Il sied de signaler que les écoles les plus touchées par cette crise sont celles de la sous division de Kazumba Centre, dans le Kasaï Central.

Partager avec :

Partager avec :