IMG_2017-12-17_19-06-17-696x6961.jpg

La RédactionLa Rédaction17 décembre 20172min0

La campagne électorale pour trouver le successeur d’Alex Kande au poste de gouverneur du Kasaï central est lancée ce dimanche 17 décembre. Les candidats Denis Kambayi et Martin Kabuya ont environ 4 jours pur convaincre les élus provinciaux de voter pour eux. C’est plutôt une approche de « bouche à l’oréille » qui est adoptée.

« C’est une élection des grands électeurs, elle n’est pas populaire pour qu’on s’en rende directement compte. C’est de porte à porte, nous regroupons des gens, nous échangeons avec eux, » a expliqué Mannix Kabuanga, le potentiel vice gouverneur du candidat Denis Kambayi.

Le chargé de communication de Martin Kabuya Balard Mbuyi a pour sa part confié à Radio Okapi que « l’honorable Martin Kabuya est arrivé dans la ville de Kananga. Il a pris langue avec les grands électeurs qui constituent les députés provinciaux, afin de les expliquer sa vision de la reconstruction du Kasaï central. »

Les deux protagonistes se sont déjà livrés à une bataille judiciaire qui n’a connu ni vainqueur ni vaincu :

Le candidat Denis Kambayi réclamait l’invalidation de la liste introduite par son adversaire Martin Kabuya, alléguant que ce dernier a aligné comme candidat vice-gouverneur Jérôme Muntu qui serait, selon lui, membre du UCP, un parti politique de la MP. Par contre, Martin Kabuya contestait le fait que la MP qui n’a pas de statut juridique puisse saisir la justice.

La justice a déclaré recevable ces deux requêtes mais non fondées. Seules les urnes pourront départager ces deux candidat ce 21 décembre.

Partager avec :

Partager avec :