emballage-1.jpg

La RédactionLa Rédaction28 février 20182min0

Le ministre de l’industrie, Marcel Ilunga a lancé,  à l’issue de sa visite de sensibilisation effectué le mardi 27 février 2018, un ultimatum de 4 mois aux entreprises industrielles fabriquant les emballages en sachet pour retirer leurs produits sur le marché.

C’était à l’occasion de sa visite de sensibilisation effectuée dans ces unités de production le mardi dernier que le ministre Marcel Ilunga leur a demandé de retirer les emballages en sachet au plus tard le 30 juin 2018.

« Il est demandé à toutes ces industries de se conformer au délai fixé dans le cas contraire, des mesures contraignantes seront appliquées. Le gouvernement, par le biais du ministère de l’industrie a pour politique d’encourage l’industrie locale et non la faire disparaitre», a souligné Marcel Ilunga.

C’est  dans cette optique qu’il a invité ces industries à participer à cette action pour qu’ensemble, soit envisagé des mesures d’encadrement de ces sociétés.

Pour leur part, ces opérateurs ont très bien accueilli cette décision. « Nous sommes disposés à prêter main forte au gouvernement pour mettre fin à cette problématique de pollution de l’environnement », a affirmé un tenancier d’une firme de fabrication des emballages en plastique.

Pour clôturer sa campagne de vulgarisation de proximité, le ministre a visité tour à tour en compagnie de la secrétaire général à ce ministère, Bernadette Nzamba,  les usines Intra Plast, SOCOMETAL et NODAPLAST où il a été rassuré de la mise en pratique de ces dispositions légales du gouvernement.

Cette décision résulte du décret-loi portant interdiction de la production et la commercialisation des sachets ou tout emballage au pays signé par le premier ministre Bruno Tshibala le 30 décembre 2017.

 

 

Partager avec :

Partager avec :