lohaka.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba3 septembre 20192min0

Les députés nationaux ont auditionné le programme du gouvernement Ilunkamba ce au cours de la session parlementaire.

Dans son allocution, le Chef du Gouvernement Sylvestre Ilunkamba a promis que le gouvernement va travailler pour rendre aux congolais sa justice équitable.

« Votre gouvernement compte œuvrer pour qu’une justice équitable soit garantie à tous les citoyens où ils se trouvent. L’objectif étant de faire de la justice l’épine dorsale de notre gouvernance, pour faire de la RDC un Etat de droit où tous les citoyens seront égaux devant la loi », a-t-il déclaré.

C’est maintenant officiel, Sylvestre Ilunkamba annonce le rapatriement de la dépouille du Marechal du Zaïre, Joseph Mobutu et celle de Moïse Tshombe en République démocratique du Congo.

Par ailleurs, le gouvernement va s’assurer que le petit commerce ne s’exerce que par les nationaux, dit le premier ministre. Il a attesté que son gouvernement va revisiter la loi sur la liberté de la presse en RDC.

La population présent à l’Assemblée Nationale a chahutée certains ministres dont la plus part sont membres de la famille politique de l’ancien président Joseph Kabila.

Parmi les ministres hués par la population lors de la présentation des membres du gouvernement, il y a Steve Mbikayi Ministre des affaires sociales, Azarias Ruberwa de la décentralisation, Thomas Luhaka à l’enseignement supérieur et Germain Kambinga, vice – ministre de la formation professionnelle.


bemba.jpeg

Stephane NtumbaStephane Ntumba27 août 20191min0

Après 7 mois « mise à profit »par la coalition FCC-CACH pour mettre en place le gouvernement Ilunkamba, Jean-Pierre Bemba n’est pas convaincu du choix sélectif de l’équipe gouvernementale qu’il traite de pléthore.

Dans un tweet ce lundi 26 dans la soirée, le président du Mouvement pour la Libération du Congo s’est demandé comment le Gouvernement de Sylvestre Ilunkamba pourra répondre aux besoins impérieux de la population avec un mince budget.

« Un gouvernement pléthorique, un budget de l’Etat qui va en s’amenuisant. Comment répondre aux besoins impérieux du peuple Congolais ? Comment faire face aux enjeux sanitaires, sécutaires, économiques et sociaux de la RDC », a-t-il déclaré.

A noter que le présent gouvernement Congolais est composé de 66 Ministères dont les nouvelles figures représentent 76,9% et les anciens représentent 23%.


Amos-Mbayo.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba26 août 20191min0

Le pasteur Marcel Amos Mbayo Kitenge, promu Ministre des sports et loisirs, a déclaré, ce lundi 26 août, qu’il est déterminé à apporter des innovations dans le Ministère Congolais des sports.

« Nous promettons du bon travail parce que c’est notre domaine. Nous sommes à la tête du Comité Olympique Congolais. Nous avons la politique sportive en nous et nous croyons qu’avec le concours de tous les sportifs, nous allons apporter beaucoup d’innovations pour que le sport congolais puisse décoller », a-t-il affirmé.

Amos Mbayo promet de déceler les maux qui rongent le sport en République démocratique du Congo.

« Nous commencerons d’abord par les états généraux des sports parce que nous devons déceler les maux qui rongent notre sport parce que nous en avons besoin », a-t-il déclaré.

A la tête du Comité Olympique Congolais, Amos Mbayo avait été réélu à la présidence du COC en Juillet 2018. Il a été conseiller financier au ministère des Sports depuis près de 15 ans et président de la fédération congolaise de handball.


fcc-cach.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba26 août 20191min0

La plateforme politique Front Commun pour le Congo, pro-Kabila, s’est félicitée, ce lundi 26 août dans un tweet, de l’aboutissement heureux de la coalition avec la plateforme politique Cap pour le Changement au pouvoir suite à la sortie du Gouvernement Congolais.

Selon le FCC, les échanges entre les partenaires de la coalition FCC-CACH ont eu un sens élevé de patriotisme.

Le FCC invite le peuple Congolais à soutenir le gouvernement de Sylvestre Ilunga, qui a pour vocation de répondre aux attentes de la population congolaise.

Notons que cet accord qui a été signé, dernièrement, par Néhémie Mwilanya Wilondja, coordonnateur FCC, et par Jean-Marc Kabund, président intérimaire de l’UDPS (Union pour la démocratie et le progrès social) de Félix Tshisekedi, pour le compte du CACH.

 


bazaïba.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba26 août 20192min0

Intervenue à la radio Okapi ce lundi 26 août, Eve Bazaïba affirme que le gouvernement Ilunkamba, « issu d’un hold-up électoral », va mettre en exécution le programme politique du Front Commun pour le Congo, plateforme pro-Kabila, au détriment du Cap pour le Changement quoiqu’il existe une coalition FCC-CACH.

« C’est un gouvernement, pour nous, issu d’un hold-up électoral. Donc, nous ne sommes pas concernés. Du point de vue social, nous osons croire qu’ils seront à la hauteur mais ma crainte est que c’est un gouvernement qui va appliquer le programme du FCC que la population a vomi », a-t-elle déclaré.

La secrétaire générale du Mouvement pour la Libération du Congo (MLC) atteste que le gouvernement ilunkamba est dans « l’obligation » d’appliquer la continuité de l’ancien régime.

La députée nationale martèle que le présent Gouvernement, particulièrement les femmes, va travailler dans une période très difficile.

« Moi, personnellement je voudrais encourager toutes les femmes qui ont été promues, en leur disant qu’être ministre est une charge et non un privilège. On leur a confié des responsabilités dans un moment très difficile et dans un environnement très difficile. Elles ont la responsabilité de porter haut le flambeau de la femme », a-t-elle martelé.

Après la sortie tant attendue du gouvernement de la RDC, le Chef de l’Etat a pris son vol pour le Japon où il prendra part à la 7ème édition de la Conférence Internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique du 28 au 30 août à Yokohama.


kas-kas-.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba26 août 20191min0

L’équipe gouvernementale de sylvestre Ilunga est mélangée des anciens et nouveaux visages soit 76,9% pour les nouvelles figures contre 23,1% des anciennes. L’ancien gouverneur du Kasaï-Oriental Ngoyi Kasanji est parmi les absents du gouvernement du premier quinquennat de Félix Tshisekedi .

Dans un twitte ce lundi 26 août, Ngoyi Kasanji affirme qu’il ne s’inquiète pas que son nom ne soit sur la liste des Ministres du gouvernement Ilunkamba.

« Je suis député national et je ne suis pas au chômage pour attendre nécessairement mon nom sur la liste des membres du gouvernement, je souhaite aux heureux nominés du gouvernement Ilunkamba, bonne chance dans la lourde mission qui les attend, le peuple attend enfin les voir à l’œuvre », a-t-il déclaré.

Il y a entre autre, parmi les caciques de l’ancien régime,  Azarias Ruberwa qui est maintenu au poste du Ministre de la Décentralisation et Réforme des Institutions.


Georges-Kapiamba-1.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba26 août 20191min0

L’Association Congolaise d’Accès à la Justice (ACAJ) a appelé, ce lundi 26 août dans un twitte, l’équipe Gouvernementale nouvellement nommée à travailler « exclusivement » pour l’intérêt commun de la République démocratique du Congo.

Cette structure congolaise est prête à surveiller les membres du Gouvernement Ilunkamba dans l’accomplissement de leur mission.

« ACAJ félicite les hommes et femmes nommés membres du Gouvernement Ilunga Ilunkamba. Elle les exhorte à travailler exclusivement pour le bien commun en combattant la corruption, le détournement des fonds publics et l’enrichissement illicite. Nous allons vous surveiller. », rapporte-on.

Près de 77% du gouvernement Ilunkamba est composé des nouvelles figures dans une équipe de 66 Ministères.


ilunga_ilunkamba_sylvestre_19_002_jpg_640_350_1.jpeg

Stephane NtumbaStephane Ntumba26 août 20192min0

En fin les membres du gouvernement Ilunkamba sont connus, dont la plupart sont des nouvelles figures soit près de 76, 9%. Lambert Mende, Néhémie Mwilanya, Bahati Lukwebo, Emmanuel Shadary, Henri Mova, et d’autres sont les grands absents de ce gouvernement.

Mais parmi les anciens Ministres qui ont réapparu, il y a Azarias Ruberwa, qui est maintenu dans son ancien poste du Ministre de la Décentralisation  et réforme Institutionnelle ; Steve Mbikayi nommé Ministre des affaires humanitaires.

« La plus grande innovation concerne les nouveaux ministres. Ceux qui n’ont jamais été ministres représentent 76,9. C’est une innovation importante. Les anciens représentent 23% », a déclaré le premier Ministre Sylvestre Ilunga ce lundi 26 août.

Près de 7 mois écroulés, Sylvestre Ilunga, affirme qu’il est temps de se mettre au travail.

« Je crois que ça valait la peine d’attendre. Là, nous avons un gouvernement qui réalise la vision du Chef de l’Etat, c’est la direction du changement. Donc, le changement commence maintenant ! Mettons-nous au travail ! », a-t-il affirmé.

Après nommination du Gouvernement, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi s’est envolé le Japon pour prendre part à la 7ème édition de la Conférence Internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique du 28 au 30 août à Yokohama.


ilunga_ilunkamba_sylvestre_19_002_jpg_640_350_1.jpeg

Stephane NtumbaStephane Ntumba24 août 20191min0

Le Premier Ministre Sylvestre Ilunga s’est entretenu, ce samedi 24 août, avec le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour lui présenter la dernière mouture de son équipe Gouvernementale.

Selon Sylvestre Ilunga, Félix Tshisekedi est heureux de son travail accompli, mais il a souhaité des réajustements avant la publication du gouvernement.

Le Président Félix Tshisekedi a instruit le Premier Ministre à faire deux réglages dans sa mouture, tenir compte de la représentativité de chaque 26 provinces de la RDC, et mettre en place une structure qui s’occupe des personnes vivants avec handicape ; ce dernier réajustement figure parmi les critères fixés pour le gouvernement Ilunkamba.

« Nous sommes petit-à-petit, lentement vers l’accouchement.  C’est une question de quelques heures, d’ici lundi on aura terminé le problème. Je reviendrais demain (dimanche) pour présenter au Président la République la mouture définitive ce qui serait conforme à ses orientations », a-t-il déclaré.

Sylvestre n’a pas voulu citer les provinces qui ne sont pas encore représentés, pour n’est pas soulever le polémique.

 


ilunkamba.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba24 août 20191min0

Le premier Ministre Sylvestre Ilunga va remettre au Président de la République Félix Tshisekedi la dernière mouture de son Gouvernement, ce samedi 24 août à la Cité de l’Union Africaine,  annonce la presse présidentielle.

Cette rencontre avec le Chef de l’Etat va porter sur les derniers ajustements de l’équipe gouvernementale.

Selon certaines sources proches de la Présidence, parmi les blocages de la sortie du gouvernement Ilunkamba, AFDC-A, dossier des alliés et quelques personnalités dont les deux autorités morales refusent dans chaque camp.

A noter que Félix Tshisekedi avait annoncé, lors de sa visite à Luanda, une sortie urgente du gouvernement, « si tout se passe bien ».