sylvestre-ilunga.jpeg

Stephane NtumbaStephane Ntumba20 août 20191min0

Au sortir d’un long échange avec le président Félix Tshisekedi, le premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a remis, ce lundi 19 août à la cité de l’Union Africaine, la mouture de son gouvernement.

Le Chef de l’Etat avait demandé au premier Ministre d’harmoniser la première mouture du gouvernement en tenant compte du genre et des équilibres régionaux.

A noter que parmi les points de la session extraordinaire de l’Assemblée Nationale figure l’investiture de l’équipe gouvernementale ; de ce fait, tout porte à croire que la sortie du gouvernement approche à grand pas.

Partager avec :

shadary.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba17 août 20191min0

Le secrétaire permanent du parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) Emmanuel Shadary a confirmé, ce vendredi 16 août dans un twitte, que la liste des Ministrables de son parti sera dominée de jeunes et femmes pour la formation du gouvernement Ilunkamba.

« J’ai confirmé au cours de la fin de formation des membres du PPRD aujourd’hui à la fédération de Kinshasa-Funa, que le Parti, au prochain gouvernement annoncé, aura plus de nouvelles figures; soit 80% dont les jeunes et les femmes », a-t-confirmé.

A noter que la Présidence de la République avait demandé, jeudi 15 août, au Premier Ministre Sylvestre Ilunkamba d’harmoniser la liste des candidats Ministres du Front Commun pour le Congo en tenant compte des équilibres régionaux et du genre.

Partager avec :

images-89.jpeg

Stephane NtumbaStephane Ntumba15 août 20191min0

La sortie retardée du gouvernement congolais est causée, selon le journal de la radio France internationale de ce jeudi 15 août, par les dignitaires du Front commun pour le Congo lesquels figurent sur les listes de personnes sous sanctions des États-Unis d’Amérique et de l’Union Européenne.

Cette plate-forme politique pro-Kabila est composée des hommes politiques qui ont travaillé avec l’ancien Chef de l’Etat Joseph Kabila, parmi eux plusieurs sont sous sanctions internationales. Peut-on citer Evariste Boshab, Emmanuel Shadary, John Numbi, Alexis Thambwe Mwamba, Lambert Mende, la liste n’est pas exhaustive.

Selon la RFI, le premier Ministre Sylvestre Ilunga a été contraint de placer ces noms sous sanctions, car celles-ci n’ont pas un caractère de condamnation judiciaire ferme.

Le chef de l’Etat Félix Tshisekedi a invalidé les listes des candidats ministres du FCC pour une retouche supplémentaire.

Partager avec :

shamabi.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba14 août 20192min0

La Commission Electorale Permanente(CEP) de l’UDPS a regretté d’être mis à l’écart lors des échanges sur le partage des postes ministériels du côté CACH, quoiqu’elle soit un pivot central de la stratégie de ce parti politique.

Jacquemain Shabani , président de la CEP, dénonce que cette commission n’a pas été consultée lors de la nomination des membres du cabinet présidentiel.

« La CEP, pivot central de la stratégie de l’UDPS pour la conquête du pour s’est vue jusqu’ici réservée la stricte place du bois de cuisson pendant que les collègues de l’UNC qui nous avaient rejoints dans cette mission au CACH ont été célébrés en Héros dans leur parti », note une correspondance adressée au président Félix Tshisekedi.

De ce fait, la CEP inconsidérée par les décisions phares du parti, va « suivre comme monsieur tout le monde le processus de partage des responsabilités au sein du gouvernement et n’a été aucunement consultée comme pour insinuer qu’elle ne représente et n’a rien représentée dans cette historique victoire de l’UDPS ».

La CEP appelle ainsi au Chef de l’Etat Félix Tshisekedi  à jouer aux équilibres nécessaires dans le partage du quota réservé à l’UDPS en accordant à la CEP, « trois ministères importants au sein du gouvernement Ilunkamba ».

Partager avec :

udps.jpeg

Stephane NtumbaStephane Ntumba13 août 20191min0

La sortie du gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba ne va plus trainer, les inquiétudes se font savoir au sein de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS). Victor Wakwenda, le président de la Convention démocratique du Parti(CDP), structure de l’UDPS a déploré, ce mardi 13 août sur Top Congo, de n’avoir pas été informé  « officiellement » de la constitution de la liste des membres du gouvernement prochain.

Selon Victor Wakwenda, c’est de manière informelle que la CDP s’est rendu compte de l’existence de la liste des membres ministrables du Camp pour le Changement, pro-Tshisekedi.

« Nous avons l’information d’une façon informelle. Mais, ce sont de personnes qui ne sont pas dans des structures qui ont recueilli ces CV, qu’on devrait remettre au secrétaire général Kabund pour les transmettre au chef de l’État », a-t-il regretté.

Rappelons-le, la coalition du Front Commun pour le Congo (FCC) et le CACH voudrait que la répartition des postes ministériels soient 65 dont 42 pour FCC et 23 pour CACH.

Partager avec :

Partager avec :