kinshasa2021-710x714-1.jpg

Josue KashamaJosue Kashama13 mars 20203min

Le ministre de la coopération internationale, intégration régionale et de la francophonie a procédé, jeudi 12 mars dans la salle cine buzz à Kinshasa au lancement officiel des préparatifs des jeux de la francophonie qui se tiendront  à Kinshasa du 23 juillet au 01 août 2021.

Avec plusieurs disciplines sportives dont notamment l’athlétisme, la lutte libre, le basket, le football, le roller-sport. Des concours culturel avec plusieurs jeux au menu: chanson, les contes, la danse de création. Ajouté a tout cela le  « Nzango », une invention purement congolaise.  Les jeux africains organisés à Kinshasa s’annoncent en grand événement réunissant les pays qui ont en commun la langue française.

Pour se faire, les responsabilité de ces activités de préparation vont être suivi par deux organes. Le premier organe nommé comité exécutif sera composé  des officiels de l’État(ministres) dont  le Ministre  de la coopération va en assuré la présidence.

En plus de la présidence dans ce comité, 5 ministres vont occuper le poste des vices présidents. Il s’agit du ministre du sport et loisirs(1er vice président), le ministre de la jeunesse (2ième vice-président), le ministre de la Culture et arts (3ième vice-président), le ministre de la Recherche scientifique et Innovation Technologique (4ième vice-président) et le ministre d’Etat en charge des médias et communication (5ième vice-président).

Quant au deuxième organe, composé des experts de tous ces ministères et autres partenaires, il sera appelé équipe de pilotage. Cette dernière va travailler en synergie avec le comité exécutif considéré comme organe technique de mise en œuvre des orientations.

Signalons que   le stade des martyrs, le stade tata Raphaël, le musée national, le Palais du peuple ainsi que l’annexe du stade des martyrs et les différents stades municipaux, sont des sites mis en place par le pays hôte pour abriter ces jeux.


images-20-1.jpeg

Josue KashamaJosue Kashama17 février 20202min

Le ministre national de la coopération internationale, intégration régionale et de la francophonie, Guillaume Pépin Mandjolo a, au cours d’une émission diffusée dimanche 16 février à la chaîne nationale, déclaré que la RDC doit mettre une bouché double pour la réussite de l’organisation des jeux de la francophonie.

Le ministre reste optimiste même si rien ne parait encore être fait sur le terrain, et confirme la confiance que l’instance faîtière du jeux de la francophonie accorde à la RDC pour l’organisation de ce jeux dans le délai.

« Pour abriter le jeu il faut la sanction positive du comité international des jeux de la francophonie (CIJF) ce n’est pas la RDC qui décide. Cette structure qui pilote ces jeux avait fait son passage en RDC il y a 3 semaines. Ils ont dit qu’effectivement la RDC par rapport au délai qui reste, au regards de leur organisation et au dynamisme de son budget, est dans les conditions de tenir les jeu » rapporte-t-il.

Selon le ministre national de la francophonie, La RDC doit mettre le double de la somme prévue pour l’organisation afin d’accélérer les travaux et renforcer la main d’œuvre.

« Maintenant on doit mettre le bouché double. je crois en la RDC je suis optimiste. L’organisation des jeux coûte plus ou moins 36 millions d’Euros pour ceux qui ont 4 ans pour le faire. La RDC compte 17 mois toute au plus, ça va coûter le double. Le travail que nous devons effectuer sur 4 ans nous allons le faire en un an« , a t-il souligné.

Notons que le ministre crois fermement à l’organisation de ces jeux qui doivent se tenir du 23 juillet au 1e août 2021 à Kinshasa.



A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter