INONDATION.jpg

La RédactionLa Rédaction21 novembre 20172min0

Une forte pluie qui s’est abattue le week-end dernier à Kikwit a détérioré complètement les infrastructures de la ville et causé d’importants dégâts matériels.

Des maisons écroulées, des avenues défoncées et le centre-ville inaccessible tels sont les dégâts causés par la forte pluie qui s’est abattue sur la ville de Kikwit le week-end dernier.

Selon le maire de la ville de Kikwit, Léonard Mutangu qui parle même de perte en vies humaines, les dégâts sont considérables. L’intervention du gouvernement central est plus que nécessaire. La ville est «complètement sinistrée».

«La ville de Kikwit qui comptait déjà plus de 150 têtes d’érosion est aujourd’hui complètement sinistrée. Toutes les érosions progressent, les grandes artères de la ville sont couvertes de boue et de sable, des trous. La seule voie asphaltée qui traverse la ville est dans un état pitoyable. Il y a des sinistrés, des maisons qui sont parties. Il y a eu des pertes en vies humaines», détaille Leonard Mutangu.

Dépourvue des moyens, la mairie de la ville de Kikwit lance un SOS au gouvernement.

«Malgré nos efforts, cette situation nous dépasse parce que cela demande des gros moyens. La mairie n’a même pas un véhicule benne pour évacuer toute cette boue. Que les gouvernements central et provincial nous aident. Il y a des quartiers entiers tel que Kanzombi coupés du reste de la ville par la progression des érosions», se plaint le maire de la ville de Kikwit.

Partager avec :

Accident-BANDUNDU-1024x768.jpg

La RédactionLa Rédaction11 septembre 20172min0

Un accident de route survenu la nuit du samedi 09 septembre 2017 a causé 25 morts et 44 autres personnes blessées sur la nationale numéro un au niveau du pont Kwenge entre Kikwit et Kinshasa.

 Un bus de l’établissement agence Léopard internationale express en provenance de la province du Kwilu pour la ville province de Kinshasa, s’est renversé  nuitamment le samedi 09 septembre 2017 sur le pont Kwenge. Le bilan de cet accident est de 25 morts et 44 blessés. L’excès de vitesse serait la  cause de cette tragédie.

Le ministre provincial de transport du Kwilu et porte parole du gouvernement de cette province Willy Atunakov à lancé un appel à la solidarité en faveur de victimes.

 » Les victimes de cet accident sont acheminés à l’hôpital général de référence de Kikwit. Les personnes blessées ont été conduites à l’hôpital général de référence de Kikwit où ils reçoivent les premiers soins pris en charge par le gouvernement provincial mais cette enveloppe ne  suffit pas. Je demande l’aide urgente au gouvernement central et pourquoi pas aux humanitaires pour secourir les victimes »,  a déclaré Willy Atunakov.

 

Partager avec :

Partager avec :