BREAKING NEWS
kim.jpg

La RédactionLa Rédaction5 mars 20193min00

Après avoir effectué avec succès sa visite officielle d’amitié en République Socialiste du Viêt-nam, KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des Affaires d’Etat (CAE) de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) et Commandant Suprême de l’Armée Populaire de Corée (APC), est revenu le 5 mars dans son Pays, avec KIM Yong Chol, RI Su Yong, KIM Phyong Hae et OH Su Yong, Vice-présidents du Comité Central (CC) du PTC, RI Yong Ho, Ministre des AE, NO Kwang Chol, Ministre des Forces Armées Populaires, KIM Yo Jong, RI Yong Sik et KIM Song Nam, premiers Chefs adjoints de Département du CC du PTC, CHOE Son Hui, Vice-ministre des AE, PAK Jong Nam, Président du Comité de la Province Kangwon du PTC, des chefs adjoints de Département du CC du PTC, des chefs de département et ceux de bureau du CAE de la RPDC.

Des cadres du Parti, du Gouvernement et des organismes des forces armées, y compris KIM Yong Nam, CHOE Ryong Hae et PAK Pong Ju, membres du Présidium du Bureau Politique (BP) du CC du PTC, ainsi que les membres de l’Ambassade vietnamienne en RPDC étaient venus accueillir KIM JONG UN à la Gare de Pyongyang.

Celui-ci y est arrivé à 03h par un train spécial, au son d’une musique d’accueil.

Quand il est descendu du train sous les acclamations délirantes du public, le chef de la Garde d’honneur de l’APC lui a rendu les honneurs militaires.

Puis a eu lieu une cérémonie d’accueil dans l’enceinte de la Gare.

Un garçon et une fillette ont offert des bouquets de fleurs au Dirigeant Suprême KIM JONG UN.

Il a échangé des saluts avec les cadres du Parti, du Gouvernement et des organismes des forces armées, en leur serrant la main.

Puis, répondant cordialement aux acclamations enthousiastes des masses, il a adressé ses salutations chaleureuses à tout son cher Peuple.

 


kim-et-trump.jpg

La RédactionLa Rédaction1 mars 20195min00

Le 28 février, KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée, Président du Comité des Affaires d’Etat de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) et Commandant Suprême de l’Armée Populaire de Corée, a rencontré de nouveau Donald J. TRUMP, Président des Etats-Unis d’Amerique, et conféré avec lui.

Les Dirigeants Suprêmes des deux Pays se sont revus à 09h (heure locale) à l’Hôtel Métropole dans la Ville Hanoï, lieu du Sommet RPDC-USA, pour mener une conférence en tête-à-tête et celle plénière.

Dans ces conférences, ils ont apprécié grandement le progrès remarquable enregistré sur le trajet historique pour appliquer la Déclaration Commune de Singapour (2018) et échangé des vues constructives et franches sur les problèmes pratiques qui se posent pour ouvrir une nouvelle époque de l’amélioration des rapports RPDC-USA.

Les deux parties se sont accordées à considérer que les efforts soutenus par elles pour atténuer la tension dans la Péninsule coréenne, y promouvoir la paix et y réaliser une dénucléarisation complète, ainsi que leurs mesures pleines d’esprit d’initiative pour y parvenir s’avèrent d’une grande importance pour la promotion de la confiance mutuelle et le changement fondamental des rapports de méfiance et d’hostilités ayant persisté durant des dizaines d’années entre les deux Pays.

Ils se sont informés des vues respectives sur les problèmes à résoudre sans faute à l’étape actuelle pour réaliser les objectifs communs proposés dans la Déclaration Commune de Singapour et ont délibéré avec sérieux sur le moyen d’y parvenir.

KIM JONG UN a exprimé sa certitude que malgré la hauteur de la barrière de l’antagonisme et de la confrontation ayant marqué les rapports d’hostilités de plus de 70 ans, malgré aussi les difficultés et obstacles inévitables rencontrés sur le chemin pour inaugurer une nouvelle histoire des rapports RPDC-USA, les deux Pays pourront, s’ils en viennent à bout ensemble en faisant preuve, main dans la main, d’intelligence et de patience, développer sensiblement ces relations conformément à l’aspiration et au voeu de leurs Peuples.

Les deux Dirigeants Suprêmes ont estimé que leur 2ème rencontre à Hanoï a offert une occasion importante d’approfondir le respect et la confiance mutuels et de porter les rapports des deux Pays à un nouveau palier.

Ils ont convenu d’avoir, à l’avenir aussi, des liaisons étroites pour la dénucléarisation de la Péninsule coréenne et le développement considérable des relations RPDC-USA et de poursuivre des dialogues productifs pour la résolution des problèmes discutés au Sommet de Hanoï.

Le Dirigeant Suprême KIM JONG UN a remercié le Président TRUMP d’avoir bien voulu consentir des efforts énergiques pour la réussite de cette rencontre et de cette conférence en faisant un long voyage et échangé des paroles d’adieu avec lui en promettant une nouvelle rencontre.

Les 2èmes rencontre et conférence au Sommet RPDC-USA qui ont eu lieu, retenant une grande attention du monde entier, constitue une occasion significative de développer les rapports RPDC-USA en conformité avec les intérêts des Peuples des deux Pays et de contribuer à la paix et à la sécurité dans la Péninsule coréenne et la Région, ainsi que dans le reste du monde.

 


images.jpg

La RédactionLa Rédaction28 février 20195min00

Voilà 100 ans que s’est déroulé le Soulèvement Populaire du 1er Mars, démontrant sans réserve l’esprit d’indépendance et la volonté irréductible, ainsi que le patriotisme ardent du Peuple coréen.

Les impérialistes japonais ayant occupé manu militari toute la Corée en 1905 se sont livrés à l’exploitation et au pillage coloniaux. Dans les années 1910, ils ont exercé la dictature militaire tout en étouffant la lutte antijaponaise du Peuple coréen dans le but de pérenniser leur occupation de la Corée.

Ils ont arrêté au hasard, torturé et massacré sauvagement des Coréens et renforcé leur exploitation et pillage économiques en criant que «les Coréens doivent obéir à la loi japonaise sous peine de mort».

La rancune et l’indignation profondes du Peuple coréen ont conduit enfin à une résistance pan-nationale contre le Japon.

Le 1er mars 1919, au son de la cloche qui annonce midi, des milliers de gens, y compris des jeunes des écoles, se sont massés dans l’enclos du Lycée de Jeunes filles Sungdok sur la Colline Jangjae. Un délégué de la jeunesse étudiante y a donné lecture d’un Manifeste de l’Indépendance et proclamé l’indépendance de la Corée. Puis aux cris de «Vive l’indépendance de la Corée!», les masses ont défilé. S’y sont joints des dizaines de milliers de citadins.

La grande manifestation contre le Japon commencée à Pyongyang a gagné toutes les régions du Pays, y compris  Séoul.  Les  gens  ont défilé en scandant les morts d’ordre «Vive l’indépendance de la Corée!» et «Que les Japonais et leurs troupes s’en aillent!».

Taxant   ce   Soulèvement   Populaire   pour   recouvrer   l’indépendance  et  la  souveraineté  du  Pays de «rassemblement de violence» et de «manifestation de perturbateurs», l’occupant japonais a réprimé sans discrimination des manifestants en mobilisant ses effectifs de répression, y compris la gendarmerie et la police, voire ses troupes armées stationnées au Japon. Il en est résulté qu’une dizaine de milliers de Coréens ont trouvé la mort tout au long du Soulèvement Populaire sous le coup de fusil et de sabre.

Le but essentiel des atrocités des impérialistes japonais était non seulement d’étouffer le Soulèvement, mais aussi d’anéantir sans merci l’esprit antijaponais du Peuple coréen et de supprimer complètement la Nation coréenne.

Cette cruelle répression ne constitue qu’une partie des actes criminels perpétués par les impérialistes japonais au cours de leur occupation de la Corée.

Pendant sa domination coloniale d’une quarantaine d’années, ceux-ci ont massacré plus d’un million de Coréens. Ils ont réquisitionné de force plus de 8.4 millions de jeunes et adultes pour des travaux forcés et comme pare-balle, et forcé 200 000 Coréennes à servir d’esclaves sexuelles aux militaires japonais. De même ils ont pillé d’immenses ressources du sous-sol de la Corée et foulé aux pieds la culture nationale coréenne.

Pourtant, le Japon cherche à travestir l’histoire tout en déniant totalement ses actes criminels immoraux.

L’histoire ne change jamais, même si le temps passe.

Les autorités japonaises doivent faire un retour sérieux sur son passé, faire sincèrement son mea-culpa et réparer suffisamment les crimes qu’il a perpétrés.

C’est de la liquidation de son passé criminel que dépend l’avenir du Japon.


kim-et-trump.jpg

La RédactionLa Rédaction28 février 20194min00

Grâce au désir ardent, aux efforts novateurs et à la décision extraordinaire des Dirigeants Suprêmes des deux Pays, la RPDC et les USA, pour satisfaire aux exigences de l’époque de la paix et de la prospérité nouvellement advenue à l’issue du cycle vicieux de la confrontation et de l’antagonisme, les 2èmes rencontre et conférence au Sommet RPDC-USA ont démarré à Hanoï au Viêt-nam.

A la veille de ce Sommet historique qui contribuerait puissamment à la paix et à la prospérité de la Péninsule coréenne et de la Région, ainsi que du reste du monde, a eu lieu le 27 février à 18h 30m (heure locale) la 2ème rencontre entre des Dirigeants Suprêmes des deux Pays en retenant l’attention du monde entier.

Escorté par un convoi de garde, KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des Affaires d’Etat (CAE) de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) et Commandant Suprême de l’Armée Populaire de Corée, est arrivé en limousine à l’Hôtel Métropole, lieu de rencontre avec le Président américain.

On voyait dans la salle d’entretien La Véranda de l’Hôtel, des drapeaux des deux Pays plantés côte à côte.

KIM JONG UN a fait une nouvelle rencontre avec Donald J. TRUMP au bout de 8 mois et lui a serré la main.

Puis, ils se sont faits photographier avec les drapeaux nationaux des deux Pays à l’arrière-plan.

KIM JONG UN a déclaré: La méfiance, le malentendu, les hostilités et la tradition caduque ont tenté de nous barrer la route. Nous avons pourtant eu raison de tout cela et sommes venus jusqu’à Hanoï au bout de 260 jours en marchant de nouveau face à face. Ce fut une période ayant nécessité un souci, un effort et une patience plus énormes que jamais. Cette conférence obtiendra un résultat excellent réjouissant tout le monde. Je ferai de mon mieux pour y parvenir.

De son côté, TRUMP a affirmé: Je me sens honoré et heureux de revoir le Président KIM JONG UN. Nous avons des relations excellentes. Je suis sûr que cette conférence sera une réussite.

Ensuite, les deux Dirigeants Suprêmes ont eu une conversation agréable et franche, à l’issue de laquelle ils ont pris un dîner officiel et amical.

Y ont pris part, du côté coréen, KIM Yong Chol, Vice-président du Comité Central (CC) du PTC, et RI Yong Ho, Ministre des AE, et du côté américain, Mike POMPEO, Secrétaire d’Etat, et Mick MULVANEY, Chef par intérim du Secrétariat de la Maison Blanche.

Le dîner a offert une occasion d’apprécier hautement le progrès considérable accompli dans les rapports entre les deux Pays et d’échanger des vues sérieuse et profonde pour produire un résultat global et remarquable dans la dite conférence conformément à l’attention et à l’espoir du monde entier souhaitant la réussite du Sommet de Hanoï.

Après le dîner, KIM JONG UN a dit au revoir à Trump et s’est dirigé vers l’Hôtel Melia.

Les Dirigeants Suprêmes des deux Pays se reverront le 28 février pour poursuivre leur conférence.


r.jpg

La RédactionLa Rédaction27 février 20192min00

KIM JONG UN a visité le 26 après-midi l’Ambassade de la RPDC en RSV.

Il a été accompagné par les membre de sa suite, y compris KIM Yong Chol, RI Su Yong, KIM Phyong Hae, OH Su Yong, RI Yong Ho, KIM Yo Jong, KIM Song Nam et JO Yong Won.

Il a eu une conversation avec des membres de l’Ambassade pour se renseigner sur les affaires et la situation de celle-ci.

Il a donné des directives précieuses pour une application parfaite de la politique extérieure du PTC en soulignant que les membres de l’Ambassade doivent réussir leur travail envers la RSV pour resserrer davantage conformément aux exigences de l’époque les relations d’amitié et de coopération d’une longue tradition entre les deux Partis et les deux Pays, établies et développées par les Présidents KIM IL SUNG et HO Chi Minh (RSV).

Il s’est informé également en détail des conditions de vie des membres de l’Ambassade et de leurs familles.

Il a exprimé son espoir qu’à l’avenir aussi, ceux-ci s’acquitteraient mieux de leurs tâches en bonne santé, avant de se faire photographier avec eux.


p.jpg

La RédactionLa Rédaction27 février 20193min00

KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des Affaires d’Etat (CAE) de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) et Commandant Suprême de l’Armée Populaire de Corée, est arrivé le 26 février à Hanoï, capitale de la République Socialiste du Viêt-nam (RSV).

On voyait à la Gare Dong Dang des cadres du Parti et du Gouvernement du Viêt-nam venus l’accueillir, y compris VO Van Thuong, membre du Bureau Politique (BP), Secrétaire et Chef de Département de l’Information et de l’Enseignement du Comité Central (CC) du Parti Communiste du Viêt-nam (PCV), MAI Tien Dung, Directeur de l’Office du Gouvernement de la RSV, LE Hoai Trung, Vice-ministre des Affaires Etrangères (AE), et le Secrétaire du Comité de la Province Lang Son du PCV, ainsi que KIM Myong Kil, Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la RPDC en RSV, et ses collaborateurs.

En passant par plusieurs provinces et villes de la Chine, le train spécial du Dirigeant Suprême est arrivé à 08h 15m (heure locale) à la Gare Dong Dang, gare frontalière du Viêt-nam.

Au son d’une musique d’accueil de la fanfare militaire, KIM JONG UN est descendu du train et a échangé des saluts cordiaux avec les cadres du Parti et du Gouvernement vietnamiens.

Une vietnamienne a offert un bouquet de fleurs à KIM JONG UN.

Répondant aux acclamations enthousiastes des masses rassemblées devant la Gare, KIM JONG UN a pris sa limousine pour se diriger vers l’Hôtel Melia, sa Résidence provisoire.

Des masses populaires de différentes catégories, massées en plusieurs lignes au bord de la route longue de centaines de miles depuis la Gare jusqu’à la Ville Hanoï où se situe sa Résidence, ont réservé un accueil chaleureux à KIM JONG UN, en agitant des drapeaux des deux Pays et des bouquets de fleurs.

Arrivé à sa Résidence, il a été accueilli par le Président du Comité Populaire de la Ville Hanoï, le Directeur adjoint permanent de l’Office du CC du PCV et le Vice-ministre de la Sécurité Publique de Viêt-nam.

KIM JONG UN a témoigné sa reconnaissance pour une hospitalité chaleureuse et un traitement exceptionnel du Parti, du Gouvernement et du Peuple vietnamiens.

Du 27 au 28 février, KIM JONG UN aura une nouvelle rencontre avec Donald J. TRUMP, Président des Etats-Unis d’Amérique, et mènera la 2ème conférence au Sommet RPDC-USA, puis effectuera du 1er au 2 mars sa visite officielle d’amitié en RSV.


Départ-de-Pyongyang.jpg

La RédactionLa Rédaction25 février 20192min00

KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des Affaires d’Etat (CAE) de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) et Commandant Suprême de l’Armée Populaire de Corée (APC), a quitté Pyongyang pour les 2èmes rencontre et conférence au Sommet RPDC-USA qui se dérouleront du 27 au 28 février 2019 à la Ville Hanoï en République Socialiste du Viêt-Nam.

Il a été accompagné par KIM Yong Chol, RI Su Yong, KIM Phyong Hae et O Su Yong, membres du Bureau Politique (BP) et Vice-présidents du Comité Central (CC) du PTC, RI Yong Ho, membre du BP du CC du PTC et Ministre des Affaires Etrangères, NO Kwang Chol, membre suppléant du BP du CC du PTC et Ministre des Forces Armées Populaires, KIM Yo Jong, membre suppléante et 1ère Chef adjointe de Département du CC du PTC, CHOE Son Hui, Vice-ministre des AE, et des membres du personnel du CC du PTC et du CAE de la RPDC.

Des cadres du PTC et du Gouvernement ainsi que des organismes des forces armées, y compris KIM Yong Nam, CHOE Ryong Hae et PAK Pong Ju, membres du Présidium du BP du CC du PTC, ont assisté à son départ.

KIM JONG UN a échangé des saluts avec eux.

Ils lui ont souhaité de tout cœur un succès excellent dans lesdites rencontre et conférence et un bon voyage.

KIM JONG UN a fait le départ de la Gare Pyongyang le 23 après-midi par un train spécial.

 


carte-de-la-corée-réunifiée-une.jpg

La RédactionLa Rédaction18 février 20193min00

Les 12 et 13 février a eu lieu aux Monts Kumgang-san (Diamant, NDLR) la Réunion de solidarité du Nouvel an 2019 pour l’application des Déclarations intercoréennes, regroupant des organisations de différentes catégories du Nord, du Sud et de la diaspora.

Y ont pris part KIM Yong Dae, Président du Comité Central (CC) du Parti Social-démocrate de Corée et du Conseil de Réconciliation nationale, PAK Myong Chol, Président du Comité nord-coréen pour l’application de la Déclaration commune du 15 Juin (2000, NDLR) et, Président et Directeur du Secrétariat du CC du Front Démocratique pour la Réunification de la Patrie, RI Chang Bok, responsable des représentants permanents du Comité sud-coréen pour l’application de la Déclaration commune du 15 Juin, KIM Hong Gol, responsable des représentants permanents du Conseil pan-national de réconciliation et de collaboration, SON Hyong Gun, Président du Comité de la diaspora pur l’application de la Déclaration commune du 15 Juin, CHA Sang Bo, Vice-président de l’Association Générale des Coréens de Chine, et d’autres représentants d’organisations du Nord, du Sud et de la diaspora.

Lors de la Réunion des représentants du Nord et du Sud et de la diaspora tenue dans le cadre de la première cérémonie, les orateurs ont insisté sur la nécessité de promouvoir la solidarité et l’union en passant outre aux différences d’idéologie, d’idéal, d’opinion politique et de régime pour accélérer la marche pan-nationale en vue de l’application des Déclarations Nord-Sud et faire ainsi que cette année soit historique en marquant un autre tournant remarquable dans le développement des rapports Nord-Sud et la réunification du Pays.

La Réunion a adopté un Appel à l’adresse de 80 millions de Coréens.

De même, lors de la Réunion des présidents du Comité Commun national pour l’application de la Déclaration commune du 15 Juin, des rendez-vous entre des organisations de différentes catégories et de la réunion de serment au lever du soleil, les représentants du Nord, du Sud et de la diaspora ont exprimé leur détermination de s’acquitter de leur mission et de leur devoir dans la lutte sacrée pour appliquer les Déclarations Nord-Sud en unissant leurs pensées et leurs volontés.


Kim.jpg

La RédactionLa Rédaction11 février 201911min00


KIM JONG UN, Président du Parti du Travail de Corée (PTC), Président du Comité des Affaires d’Etat (CAE) de la République Populaire Démocratique de Corée (RPDC) et Commandant Suprême de l’Armée Populaire de Corée (APC), a visité le Ministère des Forces Armée Populaires. D’abord, il s’est fait photographier avec les cadres responsables de l’APC devant les statues du Président KIM IL SUNG et du Dirigeant KIM JONG IL.  Puis, il est entré dans la salle de conférence du Ministère, où il a félicité chaleureusement les généraux et officiers du Ministère ainsi que les commandants des unités interarmes là-bas présents.  Ensuite, il a prononcé un discours dans lequel il a affirmé notamment:

«J’adresse mes félicitations chaleureuses à tous les chers officiers et soldats de notre APC et à leurs familles fêtant l’anniversaire de sa fondation au moment significatif où s’opère un nouveau tournant dans le développement de notre révolution et où l’édification d’une puissance socialiste se déroule à une nouvelle étape de développement.

A la vue de tous les généraux de corps d’armée, de division et de brigade de l’APC ici présents à cette occasion significative, je crois avoir rencontré tous les officiers et soldats de l’APC.

L’APC est invitée à réaliser cette année de grands bonds et innovations sans précédent dans l’histoire de la lutte révolutionnaire de notre PTC et de l’édification de notre APC pour s’acquitter de la mission historique qu’elle assume devant l’époque et la révolution.

L’implantation rigoureuse au sein de toute l’APC de la direction unique du PTC est le gage fondamental de la transformation de toute l’APC selon le kimilsunisme-kimjongilisme et une entreprise importante touchant au sort de la Patrie, de la Révolution et du Peuple.

Les organisations du PTC et organismes politiques de l’APC, doivent, conscients que l’idéologie et la morale constituent la supériorité absolue d’une armée révolutionnaire, on ne peut plus précieuse, et une garantie sûre de son invincibilité, mener le travail idéologique de façon offensive, diversifiée et tridimensionnelle en considérant comme une paire de piliers le travail visant à rendre l’armée politiquement et idéologiquement forte, et moralement puissante, pour transformer toute l’APC en un corps idéologiquement pur et une communauté qui partagent la pensée, la volonté et le destin.

Il faut accorder une attention particulière à la formation des militaires aux traditions révolutionnaires de notre PTC, afin que toute l’APC déborde de l’esprit révolutionnaire du Paektu-san (mont blanc; mont sacré de toute la Corée, NDLR).

La formation au sens de la valeur de notre Etat doit être approfondie grâce à une méthode pertinente de sorte que les militaires sauvegardent résolument par leurs armes l’avenir lumineux de la Patrie socialiste.

Il faut intensifier davantage l’éducation de classe au sein de l’APC pour déjouer sans merci toutes sortes de machinations des forces ennemies.

Il convient de réaliser parfaitement la collaboration entre cadres militaires et officiers politiques, manière de travailler propre à l’armée révolutionnaire pour rassembler tous les militaires autour du PTC et appliquer à la lettre la ligne et les orientations militaires du PTC.

Faire de l’APC une armée d’élite, c’est l’orientation invariable de notre PTC en matière d’édification des forces armées révolutionnaires.

Il faut appliquer parfaitement l’orientation en 5 points du Comité Central (CC) du PTC en matière d’innovation dans les entraînements pour que notre APC gagne toute opération et toute bataille.

L’APC doit être renforcée encore tant sur le plan politico-idéologique que militario-technique en conformité avec les impératifs de l’époque actuelle.

Il faut lancer énergiquement dans toute l’APC les mouvements de masse, y compris mouvement des tireurs et artilleurs d’élite pour susciter au maximum l’ardeur des militaires aux entraînements et leur esprit compétitif.

Le facteur essentiel pour accélérer la transformation de notre APC révolutionnaire en armée d’élite réside dans la révolution idéologique, l’innovation dans les entraînements et la modernisation des armes, ainsi que l’instauration d’une discipline militaire de fer.

Tous les unités et sous-unités de l’APC doivent marquer un nouveau tournant dans le ravitaillement des militaires et l’amélioration de leurs conditions de vie.

En portant toujours le mot d’ordre: «Chargeons-nous à la fois de la défense de la Patrie et de l’édification du socialisme!», l’APC doit montrer sans réserve ses capacités d’action et de création dans les secteurs de l’édification d’une puissance socialiste désignés par le PTC pour ainsi jouer un rôle majeur en cette armée qui s’avère importante pour la réalisation de la Stratégie Quinquennale de Développement Economique de l’Etat.

Il faut redynamiser les organisations du PTC et organismes politiques de tous les échelons de l’APC dans leur rôle et surmonter avec vaillance toutes les difficultés rencontrées grâce à la confiance en soi révolutionnaire pour accroître au maximum le potentiel militaire.

Notre PTC place une énorme confiance dans les cadres responsables de l’APC.

Je suis sûr que vous obtiendrez de plus grands succès dans votre travail, conscients d’être entièrement responsables des affaires de vos secteurs respectifs devant le PTC et la Révolution ainsi que devant la Patrie et le Peuple.

Inébranlable est la détermination et la volonté de notre PTC d’ouvrir une nouvelle voie à l’édification d’une puissance socialiste pour réaliser les vœux du Président KIM IL SUNG et du Dirigeant KIM JONG IL.

Nul ne peut barrer la route à la marche vigoureuse de notre Patrie.

Luttons énergiquement, tous les militaires, pour l’achèvement de l’œuvre révolutionnaire de Juché, unis étroitement autour du CC du PTC.».