EYTWUEAXQAAhzHX.jpg

Josue KashamaJosue Kashama19 mai 20202min0

Le Gouvernement central, à travers son Premier ministre, Sylvestre Ilunga Ilunkamba et le ministre de la Santé Eteni Longondo, a remis lundi 18 mai, au Secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte contre la Covid-19 (ST/CMR/Covid-19), le Prof Jean-Jacques Muyembe, un lot important des kits complets de test rapide au Covid-19.

C’est à l’issue d’une courte cérémonie tenue au siège de l’Intitut National de Recherche Biomédical(INRB), que l’équipe de riposte à la pandémie du Covid-19, s’est appropriée ce lot constitué de 50.000 kits complets de test rapide au Covid-19.

Dans sa prise de parole, le numéro un de la riposte n’a pas manqué les mots pour remercier le gouvernement central pour ce don. Le Professeur Muyembe a souligné que « ces tests permettront au Secrétariat technique non seulement d’augmenter sa capacité de diagnostic, mais aussi de connaitre la façon dont le virus circule dans la population. Cela permettra également de prendre des mesures pour limiter la propagation de ce virus.  »

Fabriqués par la firme Belge Zentech, basée à Liège en Belgique, ces équipements médicaux ont coûté près d’un demi-million de dollars au gouvernement.

Pour le ministre de la Santé, ces kits permettront d’avancer dans le test afin d’éviter le retard des résultats.

Signalons que la RDC a atteint la barre de 1629 cas confirmés, avec un total de 290 personnes guéries, 61 décès et 1065 patients en bonne évolution.


46bfb5da-bed3-4bea-8489-c0e1a442872e-2106-000001c51d98e3cf.jpg

Richard MusafiriRichard Musafiri16 mai 20202min0

Il y aurait une malversation aux fonds décaissés pour les opérations militaires contre le groupe rebelle ADF à béni. C’est ce qu’a dénoncé hier vendredi 15 mai, le député provincial Saidi Balikwisha qui appelle la justice militaire à diligenter une enquête sur l’utilisation de ces fonds.

C’est suite aux différents constats faits sur le vécu des certains militaires engagés dans les opérations contre les ADF à Beni, que se base cette supposition selon Saidi Balikwisha.

Il indique que plusieurs mangent difficilement, voir après des jours, la majeure partie des uniformes de combattants sont débridées, et les véhicules sont manquent du carburant pour rouler. Il estime donc qu’il y a probable détournement des fonds alloués à ces opérations.

‘’Quand  nous descendons sur terrain, tu verras un militaire en tenues déchiquetées. Il te dira facilement qu’il vient de passer deux jours sans manger avec des véhicules sans carburant. ll y aurait détournement des fonds alloués aux opérations militaires contre les ADF à Beni . Je recommande à la justice militaire de mener des enquêtes’’ , déclare le député provincial Saidi Balikwisha

Une déclaration rejetée en bloque par le lieutenant Anthony Mwalushayi, porte-parole des opérations Sokola1, qui parle d’une accusation non fondée.

Selon lui, porter ces accusations non fondées sur la place publique c’est une façon de décourager nos troupes, qui sont sur terrain.


ce3ae906-60d0-4844-b2ef-66a86657d3c4.jpg

Josue KashamaJosue Kashama15 mai 20202min0

A l’issue d’un atelier sur l’évaluation des différentes possibilités sur la reprise des cours, tenue entre les autorités de l’EPST et toutes les parties prenantes du secteur de l’enseignement en RDC; le plan Bakonga a été approuvé de manière unanime.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga Wilima a conduit ce jeudi une journée de réflexion avec les syndicats d’enseignants, associations de parents d’élèves, responsables d’écoles ainsi que les partenaires techniques et financiers de l’EPST.

À l’unanimité, tous les acteurs ont opté pour la réouverture des écoles dans les provinces non touchées par le Covid19 et une reprise des cours progressive dans les entités touchées par cette pandémie. Un procès verbal a sanctionné cette séance qui met en exergue comme préalable, des mesures de prévention strictes.

Le Ministre d’Etat Willy Bakonga assisté par Didier Budimbu, Vice-ministre de l’EPST, a présenté après un débat franc et ouvert, le plan détaillé sur la reprise des cours.

Il a aussi rappelé l’importance de l’engagement collectif des responsables du secteur de l’enseignement d’où la nécessité d’un procès verbal.

D’accord avec le numéro Un de l’EPST, les participants ont acté la décision consensuelle de la réouverture des établissements scolaires par un procès verbal.

Dans les prochains jours, les finalistes reprendront le chemin de l’école en premier à Kinshasa avant les promotions montantes et toutes les promotions le feront au même moment dans les provinces non touchées.


Covid4_6-1.png

Josue KashamaJosue Kashama15 mai 20201min0

Annoncé pour les deux premières semaines du mois de mai, le pic de la pandémie du covid-19 semble être atteint en RDC. Au totale 446 cas ont été recensé du 1er au 14 mai sur le 1242 cas confirmés depuis le début de l’épidémie déclarée le 10 mars dernier.

Dans une interview accordée, à une radio émettant à Kinshasa au mois de mars, le secrétaire technique de la cellule de riposte, le Dr Jean Jacques Muyembe avait prédit une flambée de contamination de la maladie à coronavirus en RDC dans les deux premières semaines du mois de mai.

Une estimation qui prend le sens de la réalité. Depuis la date du 1er mai, il ne se passe plus aucun jour sans qui il ait au moins 30 cas. Dans l’entre temps, les mesures préventives prisent par le chef de l’Etat sont de moins en moins appliquées.

Signalons que 50 personnes ont trouvé la mort et 148 personnes guéries et 886 patients en bonne évolution


Herman-Cohen-1-1024x576-1.jpg

Josue KashamaJosue Kashama15 mai 20201min0

Le diplomate américain, Herman Cohen a fustigé ce jeudi 14 mai, via son compte twitter l’arrestation de l’évêque Mukuna. Il la qualifie d’une Parodie et invite le chef de l’Etat à agir pour corriger cela.

« L’incarcération de l’évêque Mukuna par un magistrat de substitution de Kabila est une parodie. Président Tshisekedi, veuillez faire quelque chose pour corriger cela« , peut-ont lire sur son compte twitter.

Quelque jours seulement après avoir déposé d’une plainte contre l’ancien Président Joseph Kabila, le numéro Un de la communauté Ack et patron de l’éveil patriotique a été placé sous mandat d’arrêt provisoire.

Son arrestation fait suite à une plainte déposée par « la femme de son ancien collaborateur » qui l’accuse devant la cour d’appel de Kinshasa/Gombe de l’avoir violée et menacé de mort dans une affaire de détention illicite des documents parcellaires.


fecofa-1-omari-620x350-1.jpg

Josue KashamaJosue Kashama14 mai 20202min0

Suspendu jusqu’à nouvel ordre au mois de mars pour stopper la chaîne de propagation du covid-19, la Fédération congolaise de football association (FECOFA) a annoncé officiellement ce mercredi 13 mai, la suspension définitive de la saison sportive 2019-2020.

C’est à l’issue d’une réunion du comité exécutif qui s’est tenu à Africana Palace, à Kinshasa que cette décision a été prise. Suite à la pandémie du covid-19, dont les chiffres des personnes testées positives ne cesse de grimper au jour le jour.

De ce fait la Ligue nationale de football maintient son classement, jadis provisoire, proclamant ainsi le Tp Mazembe sacré champion de la saison sportive 2019-2020. Il est suivi de l’As V club. Les deux clubs vont représenter la RDC à la prochaine ligue de champion de la CAF.

La troisième et la quatrième places sont respectivement occupées par l’ AS Maniema union et le Daring Club Motema Pembe. A défaut de l’organisation de la coupe du Congo, le DCMP va se joindre à l’As Maniema union pour représenter la RDC à la prochaine coupe de confédération la saison prochaine.

A ce jour, la République démocratique du Congo compte 1242 cas confirmés, 50 décès et 157 personnes guéries.


b6dc045f-eaef-4816-a7fe-6df1746552ba.jpg

Josue KashamaJosue Kashama14 mai 20202min0

Les prisonniers transférés samedi 09 mai à la prison de da Kwilu ne viennent pas de la prison de Ndolo mais plutôt de Makala à Kinshasa. C’est ce que précise Zéphirin Muma, porte-parole du gouvernement provincial du Kwilu.

‘’Dire qu’ils sont venus de Ndolo, je dis non. Mais ils sont venus plutôt de Makala. Compte tenu de la demande du gouvernement central de désengorger Makala, c’est comme ça qu’on les a transférés ici. Ils sont poursuivis pour participation à un mouvement insurrectionnel, incitation à la haine tribale, détention d’armes de guerre et rébellion. On a décidé de les garder en quarantaine et ils sont sous surveillance de notre service ici. Nous avons pris toutes les dispositions tant sur le plan hygiénique que sécuritaire’’ ,précise le porte-parole Zéphirin Muma.

Crainte d’une propagation de la pandémie à kwilu

Les habitants de Kwilu craignent les risques sanitaires que peut représenter le transfèrement des prisonniers venus de Kinshasa où sévit le Coronavirus.

Ils craignent que ces prisonniers transférés propagent cette maladie dans cette partie du pays qui n’a connu aucun cas actuellement. La population redoute aussi l’insécurité dans la ville car selon elle, ces gens sont des bandits de grand chemin.

Le gouvernement provincial appelle cependant la population au calme et assure que toutes les mesures aussi sanitaires et sécuritaires qu’elles soient, sont bien prisent en compte pour la quiétude de la ville.


John-Ntumba-360x360-1.jpeg

Josue KashamaJosue Kashama13 mai 20201min0

L’examen du réquisitoire du procureur général près la cours de cassation afin d’obtenir l’autorisation judiciaire contre le Ministre en charge de la formation professionnelle, Jhon Ntumba, sera à l’ordre du jour ce mercredi 13 mai à la chambre basse du Parlement.

C’est ce qu’a indiqué le communiqué Officiel de l’Assemblée Nationale dont une copie est parvenue à Kinshasatimes.cd.

A en croire ce communiqué, cette plénière vas se dérouler dans les conditions recommandées par le Comité multisectoriel de lutte contre la pandémie du covid-19. Selon une source bien renseigner, le procureur est invité de ce fait, pour présenter son réquisitoire en vue de permettre aux élus nationaux de l’examiner.

Pour rappel, le ministre national en charge de la formation professionnelle est mise en accusation depuis le 5 mai denier pour « détournement de fonds« . Protéger par ses immunités, la cours avait saisi l’Assemblé Nationale pour la levée de celle-ci afin d’obtenir l’autorisation d’instruction judiciaire contre lui.


EXvsIZyWoAA__1J-e1589241220280.jpg

Josue KashamaJosue Kashama12 mai 20201min0

La chambre de conseil du tribunal de grandes instances(TGI)/Gombe va se prononcer dans 48 heures sur les demandes de mise en liberté provisoire, introduites par les avocats de deux détenus lors du procès tenu ce lundi 11 mai à la prison centrale de Makala.

Profitant de leur première comparution devant le barreau du tribunal de grandes instances de la (TGI Gombe), les avocats de Vital Kamerhe et de Sami Jamal ont introduit une demande de mise en liberté provisoire, chose qu’ild n’ont pas obtenu jusque là, après plusieurs tentatives.

Favorable ou non à cette énième demande, la chambre de conseil du tribunal de grandes instances (TGI) annonce qu’elle va se prononcer dans 48 heures.

Signalons que les deux prévenus sont poursuivis pour un présumé détournement de plus de 50 millions de dollars alloués aux travaux d’urgence de 100 jours du chef de l’Etat. La prochaine comparution est prévue pour ce lundi 25 mai.


ETVEXnEXgAEFyQN-1.jpg

Josue KashamaJosue Kashama11 mai 20201min

Deux jours après la visite éclaire du chef de l’Etat dans différentes formations sanitaires de Kinshasa, le Ministère de la Santé, le Secrétaire technique du CMR/Covid et la Task force Covid-19 de la présidence de la République se sont réunis pour évaluer les activités de la riposte en vue d’une bonne coordination

Cette activité a eu lieu ce samedi 09 mai au ministère de la Santé

Au cours de cette évaluation, les trois institutions se sont attardées sur deux points importants. Il s’agit des questions liées à la communication au niveau de la communauté et à la production des masques où des nettes améliorations semble prévisible.

Notons que ce cadre de concertation a connu la participation du Ministre de la Santé, Eteni Longondo, le Secrétaire technique du Comité multisectoriel de la riposte contre le Covid-19, le Dr Jean Jacques Muyembe, le coordonnateur de la task-force contre le Covid-19 de la Présidence de la RDC et l’Incident manager de la riposte



A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter