BREAKING NEWS
mukwege.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA25 janvier 20192min00

Alors que certains acteurs sociopolitiques  congolais, continuent à réfuter la victoire de Félix Tshisekedi à la tête du pays , le lauréat du prix Nobel de paix, Denis Mukwege , lui, a pris acte de la décision de la haute Cour  tout en rappelant  au nouveau Chef de l’Etat la lourde charge qui l’attend.

« Présider aux destinées de notre pays est une lourde responsabilité, notre peuple qui a tant souffert à cause d’un système qui l’a asservi depuis des décennies attend beaucoup de ses nouveaux dirigeants pour améliorer son quotidien et lui tracer un avenir plus prometteur, nous espérons qu’ils assumeront ce rôle avec gravité. » a-t-il écrit.

Il a par ailleurs appelé  le peuple congolais et l’ensemble des forces sociopolitiques du pays au patriotisme, et à se souder autour de l’idéal du changement pour ‘’reconstruire ensemble notre pays, restaurer l’unité de notre peuple et préserver la paix’’.

Proclamé vainqueur par la Cour Constitutionnelle, Félix Tshisekedi a prêté son serment ce jeudi 24 janvier au palais de la nation. Dans son adresse à la nation, il a  axé son message sur  ‘’l’unité et la réconciliation nationale’’.  

La cérémonie de remise et reprise entre l’équipe sortante et restante, se déroulera cet après midi.


IMG_20181229_082903.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA22 janvier 20193min00

Le numéro un de la centrale électorale, Corneille Nangaa a fait ce lundi 21 janvier sa première sortie médiatique après la publication des résultats provisoires des scrutins du 30 décembre.

Dans son adresse à la presse, le président de cette institution d’appui à la démocratie n’a pas tardé de rendre ses hommages au chef de l’État sortant, Joseph Kabila, pour sa volonté de garantir la tenue d’une passation pacifique du pouvoir, il a aussi remercié tous les acteurs qui ont mis la main dans la pâte pour la réussite du processus électoral.
« Que toute les parties prenantes dont le rôle est indéniable dans l’évolution positive du processus électoral que nous saluons trouvent ici l’expression de notre gratitude » a-t-il remercié.

Il a par ailleurs rappelé les activités restantes du processus électoral en cours conformément au calendrier électoral publié le 5 novembre 2017 et réaménagé suite à la perte des matériels dans la nuit du 13 au 14 décembre 2018 à Kinshasa.

Ces activités sont notamment « la poursuite du contentieux des législatives nationales et provinciales qui se poursuit jusqu’au 23 mars de l’année en cours, la prestation du serment du président élu, l’inscription des candidats sénateur, gouverneur et vice-gouverneur qui est déjà en cours, l’ouverture et l’installation des Assemblés provinciales et nationales, le 24 et le 26 janvier, etc ».

Rappelons que le 10 janvier 2019, la CENI a rendu public les résultats provisoires de l’élection présidentielle plançant Félix Tshisekedi à la tête du pays, ces résultats ont été confirmé par la cour constitutionnelle la nuit du samedi 19 au dimanche 20 janvier, le nouveau président élu prêtera serment ce jeudi 24 janvier prochain.


CENI-NAANGA.jpeg

La RédactionLa Rédaction15 janvier 20191min00

La Procureur de la République a déclaré irrecevable la requête introduite par la Dynamique de l’Opposition (DO) dans le contentieux électoral pour l’annulation du scrutin présidentiel et le recomptage manuel des voix.

Le procureur a évoqué trois motifs d’irrecevabilité. Le premier motif consiste au défaut de qualité du candidate Martin Fayulu dans l’introduction de la requête. Le deuxième motif est le fait d’avoir dirigé la requête contre la Commission électorale nationale indépendante (CENI) comme partie au procès. Et le troisième motif et celui de n’avoir pas fourni à la cour les procès-verbaux bien que demandant à la cour de les compter manuellement.

La cour constitutionnelle a pris l’affaire en délibérée et dispose de 48 heures pour prononcer son jugement.

Rappelons que Martin Fayulu de la DO affirme avoir été vainqueur du scrutin du 30 décembre 2019.


imgrdc-1.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA30 décembre 20181min00

Le Centre de vote «complexe scolaire Mushie» situé dans la commune de Ngaliema, circonscription de la Lukunga, s’est inondé après la pluie de ce matin.
Qu’à celà ne tienne, Il y a « un  engouement dépuis le matin » indiquent les électeurs interrogés par Kinshasatimes.cd, les électeurs sont déterminés à exercer leur droit malgré les eaux.
Cependant, selon certains témoins de partis et regroupement politiques, « le besoin d’assistance pour la machine à voter est criant » plusieurs machines sont planté.
Jusqu’à 18h25, les files d’attentes sont toujours pleines,  seules les lampes torches servent pour éclairer les bureaux de votes faute d’électricité.