images-2020-05-17t195025.778.jpeg

Sarah MukundiSarah Mukundi18 mai 20202min0

La Radio Télévision Nationale Congolaise(RTNC)diffuse ce lundi 18 Mai 2020, une série de programmes des cours audiovisuels à l’intention des élèves, pendant cette période de confinement qui dure depuis plus de deux mois suite aux mesures restrictives prises contre la propagation du coronavirus Covid-19.

Ces programmes ont pour but d’occuper les élèves durant cette période d’arrêt de cours. Cette série de fichiers audiovisuels remise récemment par le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga à Ernest Kabila, directeur général de la RTNC et aux autres partenaires médiatiques, contient des audios et vidéos pédagogiques catégorisés selon les niveaux scolaires des différents élèves.

Ces programmes ont été remis sélectivement aux différentes chaînes de radiotélévision à couverture nationale pour pouvoir atteindre tous les élèves que ce soit à Kinshasa ou dans les provinces. Le ministère de l’EPST reconnaît l’appui non-négligeable de son partenaire UNICEF dans la réalisation de cette initiative.


images-20-1.jpeg

Josue KashamaJosue Kashama17 février 20202min

Le ministre national de la coopération internationale, intégration régionale et de la francophonie, Guillaume Pépin Mandjolo a, au cours d’une émission diffusée dimanche 16 février à la chaîne nationale, déclaré que la RDC doit mettre une bouché double pour la réussite de l’organisation des jeux de la francophonie.

Le ministre reste optimiste même si rien ne parait encore être fait sur le terrain, et confirme la confiance que l’instance faîtière du jeux de la francophonie accorde à la RDC pour l’organisation de ce jeux dans le délai.

« Pour abriter le jeu il faut la sanction positive du comité international des jeux de la francophonie (CIJF) ce n’est pas la RDC qui décide. Cette structure qui pilote ces jeux avait fait son passage en RDC il y a 3 semaines. Ils ont dit qu’effectivement la RDC par rapport au délai qui reste, au regards de leur organisation et au dynamisme de son budget, est dans les conditions de tenir les jeu » rapporte-t-il.

Selon le ministre national de la francophonie, La RDC doit mettre le double de la somme prévue pour l’organisation afin d’accélérer les travaux et renforcer la main d’œuvre.

« Maintenant on doit mettre le bouché double. je crois en la RDC je suis optimiste. L’organisation des jeux coûte plus ou moins 36 millions d’Euros pour ceux qui ont 4 ans pour le faire. La RDC compte 17 mois toute au plus, ça va coûter le double. Le travail que nous devons effectuer sur 4 ans nous allons le faire en un an« , a t-il souligné.

Notons que le ministre crois fermement à l’organisation de ces jeux qui doivent se tenir du 23 juillet au 1e août 2021 à Kinshasa.


WhatsApp-Image-2017-11-24-at-13.46.37-1024x576.jpeg

La RédactionLa Rédaction28 décembre 20173min

Le tribunal militaire de garnison de la Gombe a décidé mercredi,  au cours d’une audience tenue à la prison de Ndolo dans l’affaire Kamwina Nsapu/Kinshasa  que désormais seule la Radio télévision nationale congolaise (RTNC) est autorisée à assurer la couverture médiatique télévisée des audiences et donner les images aux autres chaines qui le souhaiteraient.

Selon le major Tumuna Tshini Tchang, président du Tribunal de garnison de la Gombe,  cette décision est  consécutive au comportement  des certaines chaines de télévision qui  torpillent les images des audiences en dénaturant les faits de la cause.

Il a, par ailleurs,  affirmé que le code judiciaire militaire est une loi spéciale qui prévoit des situations qui ne se trouvent pas  dans  d’autres textes de loi ajoutant que l’article 231  du code précité prévoit le régime d’autorisation qui rentre dans le pouvoir discrétionnaire du président.

Les parties au procès ne doivent pas confondre la médiatisation des audiences et la publicité des audiences,  a renseigné le président  Tumuna Tshini Tchang. En réaction, le collectif des avocats de la défense a estimé que pour le besoin d’équité et pour une bonne administration de la justice, il serait loisible au tribunal de retirer sa décision, d’autant plus qu’à la première audience, le tribunal avait déjà autorisé plusieurs chaines à couvrir ce procès.

Les avocats de la partie civile ont fait savoir que les interventions de la défense sont de nature à faire retarder le procès. Ils ont, en outre fait savoir que l’article 231 précité ne permet pas de faire usage des appareils sonores, de cameras sans l’autorisation express du président du tribunal. Le ministère public a soutenu qu’en vertu de l’article 231, l’interdiction est la règle et que l’autorisation est l’exception et d’ajouter que le président a fait usage de son pouvoir discrétionnaire que la loi lui reconnait en autorisant à la RTNC de prendre les images des audiences. Face à cette situation, les avocats de la défense ont jugé bon de se retirer. La prochaine audience est fixée au 03 janvier 2018.

ACP/KT


RTNC-1024x767.jpg

La RédactionLa Rédaction27 novembre 20171min

La tour administrative de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC), va bientôt revêtir d’une nouvelle robe, annonce l’ACP.

A en croire cette source, l’immeuble de 19 nivaux sera réfectionné sur fonds propre du gouvernement.

Le bâtiment construit au milieu des années 70 accueille actuellement en son sein outre le service administratif de la RTNC, le secrétariat général du Ministère de la Communication et Medias.

Une société chinoise se chargera de l’exécution de ces travaux de réhabilitation. Le coût et la durée de ces travaux n’ont pas été révélé.



A propos de nous

Nous sommes un média d’information générale avec une offre axée sur l’actualité politique, économique, sécuritaire, culturelle et sportive de la RDC. Notre traitement de l’information est
descriptif tout en privilégiant la profondeur. Ce qui permet de mieux cerner l’actualité, alliant le factuel à de l’analytique


Apt. 20, Immeuble Virunga 34, Blvd du 30 Juin, Gombe

+243 84 333 3600



Newsletter