mabunda.jpg

Stephane NtumbaStephane Ntumba20 août 20191min0

Réunis en session extraordinaire, la présidente de l’Assemblée Nationale Jeannine Mabunda a déclaré, ce lundi 19 août, que les députés se trouvent dans « l’obligation de fructifier l’acquis » de l’alternance pacifique du pouvoir entre le président sortant Joseph Kabila et le président entrant Felix Tshisekedi, « pour que celle-ci devienne une habitude ».

« Nous sommes tenus à tirer le profit le plus large de cette coutume, aussi bien pour la cohésion nationale, que pour la planification de la construction et le développement du pays au bénéfice de tous nos compatriotes », a-t-il dit aux députés.

Jeannine Mabunda a appelé les élus du peuple à  voter les lois et contrôler la gouvernance de l’Etat en préservant l’acquis de l’alternance, car ajoute-telle, « Notre mandature est celle qui a vécu et qui continue à vivre l’expérience de la toute première passation pacifique de pouvoir dans notre pays, grâce aux 80 millions de congolais ».

Partager avec :

FB_IMG_1565675286822.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA13 août 20191min0

Accompagnée de ses deux vices-présidents, Jean-Marc Kabund et Boniface Balamage, la présidente de la chambre basse du parlement, Jeanine Mabunda, a tenue une réunion avec les chefs des groupes parlementaires de l’Assemblée national  ce lundi 12 août au siège de cette institutions d’appuis à la démocratie.
Au regard de l’annonce imminente du premier gouvernement sous l’ère Tshisekedi, les sources proches du parlement estiment que « le bureau de l’Assemblée nationale serait déjà entrain de se préparer en vue de convoquer une session extraordinaire devra investir le gouvernement Sylvestre Ilunga Ilunkamba. »
Dimanche 11 août, sylvestre Ilunga a reçu les listes des personnalités ministrables auprès des dépositaires FCC et CASH.
Cependant, il faut noter que les consultations avec les différentes parties continuent à se faire.

Partager avec :

Partager avec :