BREAKING NEWS
IMG-20190501-WA0014.jpg

Don Du Ciel TOLENGADon Du Ciel TOLENGA1 mai 20191min00

Lucien Bonyeme remplace Carole Agito à la tête de la société nationale d’assurance (SONAS) par l’ordonnance présidentielle du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi lue à la radio nationale congolaise ce mardi 30 avril.

Selon l’ordonnance portant nomination, l’actuel Directeur général est secondé par Badibanga Bangula Gilbert.

En outre, le président de la République a réajusté les membres du Conseil d’administration de cette institution, en nommant Bonyeme Ekofo Lucien, Mbombo Kayombo, Miruho Ntale, Mika Nyembo et Ambongi Ngoonga Guy.

A noter que Carole Agito, ancienne Directrice générale par intérim, a été à ce poste depuis 2010. Sa gestion de la SONAS a suscité des contestations internes et externes de cette société.


IMG_20190131_1133415_20190131123030088-1280x960.jpg

Stéphane NTUMBAStéphane NTUMBA31 janvier 20192min00


« Félix Tshisekedi, Papa avait dit le peuple d’abord » est le refrain de détresse des agents de la société nationale d’assurance (SONAS), en sit-in ce jeudi 31 janvier devant la porte de cette société Congolaise.

« il y a génocide à la SONAS, plus de cinquante (50) mois d’arriérés« , peut-on lire dans la banderole. « c’est sans motif valable, parce que la SONAS est une société qui fait de recette sérieusement! Annuellement, nous atteignons quatre-vingt (80) à nonante-cinq (95) millions de dollars américain, mais le salaire du personnel n’est que dans le vingt-huit (28) millions mais cela fait plus ou moins cinquante (50) mois que nous ne sommes pas payés« , explique l’agent en colère, Luc Senge, au journaliste de Kinshasa Times.

Selon l’agent Luc Senge, ce n’est pas la première fois que les agents réclament, la fois dernière ils avaient saisi le président du Sénat congolais, Léon Kengo, mais il n’y avait pas eu des solutions. Au contraire, « la directrice générale intérimaire Carole Agito Amela avait supprimé le mouvement syndical de la SONAS », a-t-il souligné.

Cries, chants, et coup de sifflet sont les moyens qu’une vingtaine des agents de la SONAS ont choisi pour manifester. Ils sont en train de réclamer les arriérés de salaire en citant le recours de l’actuel président de la République Félix Tshisekedi.