Les villes de Kwiti, Idiofa et Gungu seront bientôt alimentées en électricité les travaux de la centrale hydro-électrique de kakobola étant déjà réalisé à 98%, une affirmation faite le lundi 06 octobre 2017 par le ministre de l’énergie à l’assemblée nationale.

Les villes de Kikwit, Idiofa, Gungu seront éclairées d’ici 2018, c’est la réplique du ministre de l’énergie Ingele Ifoto aux députés nationaux sur le retard accumulé par les travaux et le coût exorbitant par rapport à la qualité et la puissance réelle du nouveau barrage d’électricité Kakobola dans la province de l’ex Bandundu.

Dans sa conclusion, le député Florent Gabuba l’auteur de la question orale a recommandé une mise en place des mécanismes urgents qui prendront en compte et rendre disponible les 40 millions de dollar pour finaliser les travaux et alimenter les villes de Kikwit, Idiofa et Gungu en électricité d’ici 2018.

Cette recommandation a été approuvée par le ministre Ingele Ifoto.

« Le volet hydrologique de ces études a permis de dimensionner la centrale sur base d’un débit moyen de la rivière Lufuku 150 mètres cube par seconde un débit qui garantit le fonctionnement optimal de la centrale même pendant les périodes d’étiage » a avancé Ingele Ifoto.

Le ministre a conclu en disant que les travaux de construction sont déjà finis depuis septembre 2016. Les taux de réalisation sont arrêtés à 98% pour la simple raison que la réception des ouvrages attend encore les essaies en charge qui ne pourront se faire qu’après le raccordement de la centrale au réseau de distribution. Ce petit bijou fait parti de la gamme de centrale ultramoderne de la génération.

LEAVE A REPLY